"Même le suicide, pauvre Loup des steppes, ne te
servirait à rien; tu devras malgré tout suivre le chemin
le plus long, plus pénible et plus difficile du devenir humain;
tu devras souvent encore multiplier ta dualité, compliquer 
ta complexité. Au lieu de réduire ton espace, de simplifier 
ton âme, tu deviendras de plus en plus le monde, tu devras 
finalement faire entrer l'univers entier dans ta poitrine
douloureusement élargie, pour parvenir peut-être un jour 
au repos, à la fin."



Extrait du livre de Hermann Hesse  "Le Loup des steppes" 1927











Avant ça, il est écrit:   "C'est parmi les hommes de
cette espèce qu'est née l'idée horrible et dangereuse
que la vie humaine tout entière n'est peut-être qu'une 
méchante erreur, qu'une fausse-couche violente et 
malheureuse de la Mère des générations, qu'une
tentative sauvage et lugubrement avortée de la Nature.
Mais c'est aussi parmi eux qu'est née cette autre idée,
que l'homme n'est peut-être pas uniquement une bête
à moitié raisonnable, mais un enfant des dieux destiné
à l'immortalité."